Service de Radiologie Interventionnelle Vasculaire et Oncologique - Clinique du Val d'Or

Service de Radiologie Interventionnelle Vasculaire et Oncologique

Le Dr Benoit MADER, médecin radiologue, ancien interne et Chef de Clinique des Hôpitaux de Paris, a pris les rênes de cette activité largement transversale. Par radiologie interventionnelle, on entend les techniques de prise en charge de maladies endo-canalaires guidées par l’imagerie (radiographie, échographie).

 

La radiologie interventionnelle concerne au premier chef « la re-canalisation endo-canalaire en cas d’obstruction au niveau artériel, veineux, des voies biliaires et urinaires, au moyen de la dilatation au ballonnet et de la mise en place de stents ». Mais la radiologie interventionnelle englobe aussi les techniques de drainage des abcès hépatiques, rénaux ou pelviens et des voies biliaires. Les techniques d’embolisation sont également dans la palette opératoire du radiologue interventionnel, comme celles employées en cas d’anévrisme viscéraux, de fistules artério-veineuses, de varices pelviennes chez la femme, de varicocèles chez l’homme, mais aussi de tumeurs bénignes hyper-vasculaires (les fibromes utérins, angiomyolipomes rénaux, ou les adénomes de prostate) dont l’embolisation limite la vascularisation à des fins ischémiques (réduction et ramollissement).

 

Le quotidien du radiologue interventionnel comprend aussi les gestes d’urgence vitale que sont les embolisations de saignements des artères bronchiques, digestives, rénales, pelvienne ou ORL ou la pose de filtres cave en prévention d’embolies pulmonaires.

Enfin, de nombreux gestes par ponction percutanée sous contrôle de l’imagerie sont du ressort du radiologue interventionnel : la pose de drains (abcès, néphrostomie, gastrostomie, biliaire), cathéters sous guidage échographique (dialyse, centraux etc.), biopsies de nodule de nature indéterminée, infiltration articulaire ou rachidienne, la cimentoplastie ou vertébroplastie percutanée acrylique (ponctions osseuses puis injections de ciment acrylique pour consolider un segment osseux), l’ablation de corps étrangers endocanalaires (tubulure de chambre implantable, sonde JJ incarcérée)

 

Mais il est un domaine récent où le savoir-faire du radiologue prend toute son envergure : la cancérologie, avec la réalisation de chimio-embolisations et de radiofréquence. Pour la première, il s’agit là d’obtenir une embolisation au moyen d’une chimiothérapie très dosée et localisée au niveau d’une métastase, que celle-ci soit d’un cancer primitif hépatique, ou d’un cancer colo rectal. Pour la seconde, il s’agit de brûler une tumeur avec une broche mis en percutané au cœur de la cible.

 

Le développement de cette activité de radiologie interventionnelle à la clinique du Val d’Or répond à une nécessité de soins, destinés à des patients qui devaient auparavant être transférés sur Paris principalement, en urgence ou en semi-urgence.

Elle est réalisée au bloc opératoire, dans une salle de radiologie interventionnelle dédiée, avec recours à l’anesthésie générale pour les procédures les plus douloureuses.

 

Une consultation dédiée de Radiologie Interventionnelle Vasculaire et Oncologique à lieu

tous les mercredi après-midi

à la clinique du Val d’Or, 14 rue Pasteur, 92210 SAINT CLOUD :

www.doctolib.fr,

ou 01.47.11.77.11.

 


01 47 11 77 11
14-16 Rue Pasteur
92210 Saint-Cloud